Le Baroin superposé

« Le ministre français du Budget François Baroin estime qu’il faudra trouver dès 2013 – c’est à dire après les élections présidentielles de 2012 – de nouvelles ressources fiscales, voire augmenter les impôts, au vu de l’insuffisance des mesures annoncées jusque-là pour combler les déficits, dans un courrier à des parlementaires. » affirme le journaliste du Figaro, la pravda sarkosiste, le vendredi 1er septembre.

Pour le comptable de l’Etat, le Président actuel de France S.A sera le même en 2013 oubliant au passage qu’une élection n’est pas une simple formalité. Dans intégrante arrogance, il a déjà composé le planning d’intervention du Rabot de la rigueur.

Le lendemain sur la radio Bompart (E 1) la ministre de l’Economie Christine Lagarde a indiqué qu’il n’était pas question d’augmenter les « prélèvements obligatoires » en France dans la perspective du projet budget qui sera discuté cet automne au parlement. » Elle a rajouté qu’il « faut bien armer le rabot, il faut que la lame soit bien affutée ».

Si nous ne sommes pas trop idiots : 2011 on se fait retirer la peau à coup de lame, 2012 on vote et 2013 on nous enlève tout le reste. Ce qui nous laisse supposer que des millions de squelettes vont peupler la France.

Ces gens-là ont oublié que si on explique avec cynisme aux électeurs qu’ils vont se faire décharner pour ne plus être que de vulgaires tranches de carpaccio, la probabilité pour l’actuel locataire du palais de l’Élysée de ne pas être élu tend vers 1… (a suivre)