#276 – L’édition de 11h11 du vendredi 14 avril 2017

La ville dans la révolution digitale. « Le XIXe siècle était un siècle d’Empires ; le XXe siècle, celui des États-Nations. Le XXIe siècle sera un siècle de villes. ». Wellington Webb, ancien maire de Denvers, en 2009.

image002Légende image. Richart Sowa, ancien architecte anglais, a réussi à construire une île artificielle avec 160 000 bouteilles en plastique transformées en briques flottantes. (@franceinfo). Légende image : Spiral Island photo 500px.com.

#RevueDActu [Consulter la ReVue d’actu quotidienne publiée sur le blog Régions FTV.]

♦ L’application Too good to go vient d’arriver à Aix-en-Provence et à Marseille. Elle se propose de lutter contre le gaspillage alimentaire. Pour éviter la poubelle aux invendus des commerçants, les utilisateurs peuvent commander les restes à petits prix. Créée il y a un an, cette application est aujourd’hui présente dans 14 villes françaises et recense plus de 650 commerces partenaires. (@France3Provence). A lire aussi : Une entreprise de Gennevilliers fabrique des prothèses en recyclant des gobelets en plastique (@France3Paris).

♦ Le magazine en ligne dédié aux initiatives économiques des quartiers populaires Argot et le groupe e-commerce My Little Paris se sont associés pour donner la parole à dix entrepreneurs établis à Cergy, Aubervilliers ou Argenteuil. Ils ont lancé le site éphémère Ten Faces, dédié à l’entrepreneuriat dans les quartiers populaires. (@Challenges).

♦ Payez un resto entre amis directement depuis Facebook Messenger. Pour l’heure uniquement disponible sur Android, l’option permet, par exemple, de partager l’addition d’un repas au restaurant, une note de taxi… L’utilisateur peut indiquer le montant global à diviser par le nombre de personnes impliquées. Ensuite, un message apparaît dans la discussion dès qu’un membre a payé sa part. (@LUsineDigitale).

♦ La Scandibérique est un nouvel itinéraire pour les cyclistes. Il reliera Trondheim, en Norvège, à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne.et traversera dix-neuf départements en France. C’est un pari un peu fou qui s’offrira bientôt aux amoureux du vélo. Ce parcours sera entièrement jalonné en 2018 C’est le nom que porte ce nouvel itinéraire, reliant (@F3Aquitaine). A lire aussi : La Norvège veut créer des autoroutes pour cyclistes (@KonbiniFR).

#Ville

♦ Le groupe de travail sur les villes mondiales du département de géographie de l’université de Loughborough (GB) a publié en mars 2017 la version 2016 de son classement des villes mondiales/globales. Voir le classement complet. (@Geoconfluences).

♦ Revue de liens : – La smart city : effet de mode ou nouveau modèle d’urbanisation (@villeintelmag) ; – « L’Etat a un rôle à jouer dans le développement de villes intelligentes » explique le député PS du Maine-et-Loire Luc Belot qui publiera un rapport sur les smart cities à la mi-avril. (@LeMonde).

image002Légende image. Reconstruction. Porte de Vanves (14e) Photo : padam92

#Presidentielle2017

♦ Le jeu vidéo s’invite dans la campagne présidentielle. Après la sortie du jeu Fiskal Kombat, l’ONG Oxfam lance son serious game (jeu sérieux) « L’Etat c’est moi ou Republic of You ». C’est avant tout « un jeu ludique et interactif qui explore les problématiques liées aux inégalités économiques extrêmes » précise le communiqué. Cet outil propose à l’internaute d’incarner un chef d’Etat et de prendre des décisions sur le plan national et international. (@franceinfo).

♦ Aujourd’hui, un tweet écrit par un candidat à l’élection présidentielle est tout aussi utile qu’un tract ou qu’une émission télé. Il peut atteindre des centaines de milliers, voire des millions d’électeurs connectés. Ces tweets sont devenus ainsi des objets politiques à part entière. Plusieurs outils, comme Ideo2017 ou Semiotweet permettent de décortiquer les paroles des candidats à l’Elysée. (@LObs). A lire aussi : Politoscope, la plateforme qui décortique les tweets de la présidentielle (@europe1) et Facebook lance « Perspectives », un outil pour comparer les programmes des candidats (@20minutes).

#Internet

♦ Lilo, un moteur de recherche crée par une entreprise parisienne en 2015, se distingue par sa participation à des projets utiles Il affiche désormais près de 700.000 utilisateurs chaque mois. En deux ans, plus de 500 millions de requêtes ont déjà permis de reverser plus de 220.000 euros à une cinquantaine d’associations et d’entreprises coopératives. (@LaTribune). A lire aussi : Lilo, le moteur de recherche redistributif et citoyen. Vos clics valent de l’or (@Mediapart) et Ecosia et Lilo, les alternatives écolos de Google (@SiecleDigital).

#MediaSocial

♦ Depuis le début du mois d’avril, un nouveau réseau social fait parler de lui. Il se nomme Mastodon et c’est un espace libre en open source (code source ouvert), décentralisé. Il casse les codes des systèmes fermés comme Facebook et Twitter. Il n’y a pas d’algorithmes qui choisissent pour vous les informations qui sont censées vous intéresser le plus. Il n’y a pas plus de pub et d’utilisation de vos données privées par un géant américain. Mais il y a six choses à savoir sur ce réseau social qui a dû gérer un afflux massif de dizaines de milliers de nouveaux membres en quelques jours. Comment démarrer en 5 étapes sur Mastodon.

#LiensVagabonds

♦ Consulter les liens vagabonds du 8 avril 2017 sur le site Méta-Media. A retenir cette semaine : – Dix compétences clés pour le monde qui vient ; – Comment le web est devenu l’enfer sur terre ; – La transformation numérique des rédactions doit se faire en pensant aux lecteurs, et non pas aux plateformes ; – Le futur de l’info n’est peut-être pas ce que vous pensez ;  A quoi ressemblera le futur après la mort du smartphone ?.